Je vais bien : j’aimerais que ça dure

Vous vous sentez bien, c’est une bonne nouvelle. Être en bonne santé psychique n'est pas acquis une fois pour toutes. Mais on peut prendre soin de sa santé psychique, comme de sa santé physique. Voici comment s’y prendre.

« La santé mentale ne consiste pas simplement en une absence de troubles mentaux. [...] La santé mentale a également été définie comme un état de bien-être par lequel l’individu reconnaît ses capacités, est capable de faire face au stress normal de la vie, travaille de manière productive et fructueuse et apporte une contribution à sa communauté. » (OMS, 2004)

Mais qu'est-ce qui favorise une bonne santé psychique ? Et, à l’inverse, qu’est-ce qui peut la mettre en péril ?

La santé psychique est une question d’équilibre

Notre état psychique oscille constamment entre « en bonne santé » et « malade ». Ce n'est pas tout ou rien : les différentes périodes et difficultés de la vie nous ferons nous sentir tantôt bien, tantôt mal.

Imaginez une balance. Sur le plateau de gauche se trouvent les ressources personnelles et les facteurs de protection. Ils vous maintiennent en bonne santé. Sur le plateau de droite se trouvent les tensions et les facteurs de risque.

Pour que vous vous sentiez bien, il faut que vos ressources et facteurs de protection l’emportent sur les tensions et les facteurs de risque. Votre état psychique évolue en fonction de la répartition de ces facteurs sur la balance.

Les ressources et les facteurs de protection vous maintiennent en bonne santé

Par ressources et facteurs de protection, on entend toutes les forces et les conditions qui vous aident à surmonter les épreuves de la vie. Vous pouvez en influencer certains et pas d’autres. Parmi ces ressources et facteurs, on trouve notamment :

  • les facteurs biologiques, dont un bon équilibre hormonal ;
  • les ressources psychologiques, comme une bonne confiance en soi, une bonne tolérance à la frustration, l'équilibre personnel et la sociabilité ;
  • un bon environnement social, à savoir une situation professionnelle sûre, une relation de couple heureuse, sans oublier de bonnes relations amicales ;
  • une spiritualité développée : la foi et la religion, par exemple, peuvent être bénéfiques à l’équilibre psychique.

Et vous, qu'est-ce qui vous renforce ? Mieux connaître ses ressources permet d’en prendre soin plus facilement et de les renforcer.

Le stress et les facteurs de risque vous mettent à l’épreuve

Certains facteurs de risque nous sont propres. Le stress et les tensions sont déterminés par vos conditions de vie et votre environnement. Ils évoluent au cours de la vie. Il est possible d’influencer certains facteurs de risque et sources de stress, mais pas tous. Parmi ces facteurs et tensions, on trouve notamment :

  • les facteurs biologiques, comme une prédisposition héréditaire aux troubles mentaux ;
  • les facteurs de risque psychologiques, comme une moindre tolérance au stress, un manque d’assurance dans les contacts avec les autres, une conscience de soi peu développée ;
  • les pressions sociales, comme les difficultés financières, le stress au travail, une séparation, la perte d’un proche, une maladie physique, le manque d’accès à des services de conseil et de thérapie et une situation familiale difficile ;
  • sur le plan spirituel, la perte du sens donné à l'existence.

Renforcez vos défenses

En ce moment, vous allez bien, et vous aimeriez que cela dure. Certains moments de la vie nous mettent à l’épreuve plus que d’autres. Si la pression au travail ou au sein de la famille augmente, une expérience décisive peut vous faire basculer. Il est important que vous soyez bien préparé·e au cas où des difficultés financières surviennent ou qu’une personne de votre entourage a besoin de votre soutien.

Voici quelques pistes pour continuer de renforcer vos ressources.